Violoncelle en réalisation,suite…

Préparation du manche et sa volute si subtile… un long travail de patience et de précision à la fois, 

le renversement, l’alignement et l’enclavement dans le tasseau restent une opération délicat.

Le bois de prédilection est toujours l’érable sycomore , ondé de préférence, une fois vernis la volute sera magnifiée .

 

                      

 

                    

 

                   

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web